En cours | Actions | Musée | Participants | Orientations | Publications | Partenaires | Contact
    2009/2008 | 2007/2006 | 2005/2004 | 2003 | 2002 | 2001 | 2000 | 1999 | 1998
| 1997 | 1990


   

  

Actions :

ANDREA FRASER
Installation vidéo

Andrea Fraser, Official Welcome (seconde version), enregistrement vidéo de la performance réalisée à la Belkin Art Gallery/University of British columbia à Vancouver (Canada), 2002, 30 minutes.



Andrea Fraser


Andrea Fraser


Andrea Fraser


Andrea Fraser


Andrea Fraser


Andrea Fraser


Un rapport dialectique entre rigueur et excès est au principe de la démarche analytique et des parodies et auto-parodies critiques de l’artiste américaine Andrea Fraser. Dans le cas de la performance Official Welcome (Bienvenue officielle), le déshabillage et le rhabillage que cette dernière effectue depuis sa tribune, tout en continuant à discourir très sérieusement dans un dédoublement quasi « schizophrène », redouble la mise à nu parodique du processus de consécration d’artistes complimentés et honorés à tour de rôle comme des êtres d’exception par des critiques, des collectionneurs et des marchands.

Le script écrit et interprété par A. Fraser est une suite de courts dialogues entre un ou une artiste et son supporter (ce terme recouvrant indifféremment la position de critique, de collectionneur ou de marchand). A. Fraser commence par remercier l’institution qui l’a invitée à réaliser la performance, puis se met à parler au nom de son hôte à la façon d’une ventriloque pour se remercier elle-même. Ce faisant elle met en place un espace parodique et fait ressortir avec humour la conjonction d’intérêts et la réciprocité des profits de notoriété entre « l’artiste Andrea Fraser » réputée pour ses interventions critiques, et la mission de la fondation privée new-yorkaise MICA (Official Welcome 1ère version, 2001) ou le mandat de la galerie universitaire cannadienne Belkin Art.

Alors que le dialogue d’introduction prend en charge la situation réelle de la performance, les dialogues suivants, qui sont les mêmes dans les deux versions, utilisent de nombreux extraits d’interviews, d’essais, et d’articles prélevés dans des catalogues, dans des revues d’art, dans la presse, etc. C’est ce poids de réalité qui donne à la parodie son incontestable efficacité critique. La série de protagonistes fictifs « incarnés » avec humour par A. Fraser fait ressortir un ensemble de caractéristiques telles que, notamment, la (fausse) modestie ou l’autosatisfaction, le cynisme ou le pathos du côté des artistes ; le sérieux théorique, la légèreté mondaine ou « branchée », l’admiration emphatique ou la fascination pour les artistes « transgressifs » du côté des supporters…Autant de traits qui ne relèvent pas d’une perspective psychologisante mais dessinent une cartographie de propriétés structurales d’appartenance au champ de l’art contemporain.

Inès Champey

N.B. Le script de la performance Official Welcome réalisée pour la MICA Foundation en 2001 a été publié dans le catalogue ANDREA FRASER : Works 1984 to 2003 de l’exposition rétrospective au Kunstverein de Hambourg. A l’occasion de cette rétrospective, une troisième version de la performance avec une introduction conçue spécifiquement pour le Kunstverein de Hambourg a fait l’objet d’un nouvel enregistrement.

  < haut